« Pour que leurs chants ne disparaissent pas dans le silence des abysses ». En 1988, Bernard Abeille fait une découverte sonore surprenante. Il nous raconte avec émotion : « Je me souviens parfaitement du jour où pour la première fois, j’ai imité le son de la baleine avec ma contrebasse ». Chassée pendant deux siècles et aujourd’hui menacée par la dégradation de son espace naturel, cette diva des mers est aussi connue pour son chant mystérieux. Garçon amoureux de la mer devenu jazzman, ce Marseillais part à la rencontre du chant des baleines et construit à lui seul une véritable symphonie

Un podcast réalisé par Ulysse RAIBALDI & Mila NICOLA – Avec la participation de Radio Grenouille